Source les echos
Le statut du chauffeur VTC reste a déterminer en France comme aux USA.
Si en France le chauffeur VTC indépendant a la plupart du temps un statut d’auto-entrepreneur, ce statut ne permet pas en théorie de travailler pour un seul prestataire ou alors il s’agit d’une dépendance à un employeur et donc une sorte d’emploi déguisé sans contrat de travail.

Si les grandes sociétés de VTC encourage les chauffeurs à utiliser plusieurs prestataires l’important reste qu’il n’y ai pas de « relation exclusive ».