En Asie, Chine, Hong Kong … les chauffeurs VTC continuent à travailler.
Pour se protéger du Coronavirus, les chauffeurs ont installent des parois en plastique de séparation pour éviter tout contact avec les clients.
Est ce une solution efficace ? Probablement pas, la « cabine arrière » pourrait devenir un « nid a virus » même si après chaque prise de passager les chauffeurs pulvérisent une solution désinfectante.